Joomla Slide Menu by DART Creations Accueil / Médiathèque / Trésors de la Médiathèque / Album du Sergent Pinçon (1893-1898)

Album du Sergent Pinçon (1893-1898) /

Imprimer Envoyer

Exposition iconographique et documentaire

Jusqu'au 1er avril 2012, allée centrale

En partenariat avec le Service des Archives de la Nouvelle-Calédonie.

J._Pinon_photographiant__SANC_collection_Serge_Kakou_album_sergent_Pinon_148_Fi_9-2Chaque année, la Médiathèque du centre culturel Tjibaou organise une exposition dont l’objectif est la mise en valeur de documents méconnus du grand public, en particulier iconographiques, lesquels offrent un intérêt majeur en raison de leur puissance d’évocation. En 2011, la manifestation Trésors de la Médiathèque met à l’honneur l’Album du Sergent Pinçon (1893-1898), issu de la Collection Kakou acquise en 2009 par le Service des Archives de la Nouvelle-Calédonie.

Répertorié sous la cote 148 Fi 9, cet album contient 250 photographies de divers formats, dont de nombreux documents rarement rencontrés, tels des cyanotypes, tirages sur papier sensibilisé à l’aide de sels de fer qui se convertissent en un pigment bleu de Prusse.

March_aux_nattes__SANC_collection_Serge_Kakou_album_sergent_Pinon_148_Fi_9-116Outre quelques clichés présentés, peu d’informations relatives au sergent Pinçon sont parvenues jusqu’à nous, si ce n’est son appartenance au 12ème Régiment d’Infanterie de Marine.

L’ADCK-CCT a voulu donner à voir, non pas l’album dans son entier, mais illustrer quelques aspects de la Nouvelle-Calédonie durant cette période cruciale de la colonisation Feillet, à travers le regard d’un photographe certes amateur, mais qui semble avoir été un témoin privilégié au contact des populations.

Grand_chef_Philippe__Hienghne__SANC_collection_Serge_Kakou_album_sergent_Pinon_148_Fi_9-160C’est le temps des chefferies administratives, officialisées en 1898 et matérialisées par des insignes militaires remis aux « grands chefs » d’un territoire baptisé « district » et aux « petits chefs » des tribus qui les composent, où règne une tension assez aiguë et des rapports sans aménité entre le gouverneur et les missions.

La quarantaine de clichés reproduits à partir des documents originaux représente plusieurs chefs kanak, des scènes de la vie militaire, le cyclone qui frappe le village de Bourail dans la nuit du 6 mars 1893 et provoque de nombreux dégâts aux cultures et aux habitations.

Famille_Naisseline_Tadine_Mar__SANC_collection_Serge_Kakou_album_sergent_Pinon_148_Fi_9-211S’y ajoutent les fêtes franco-russes de 1894, de nombreuses vues de Koné et de sa région, une photographie de la conserverie de viandes de Ouaco mais aussi des portraits de groupe à Maré, notamment la famille Naisseline.

Puisés dans les riches fonds bibliographiques de la Médiathèque du Centre Tjibaou, des extraits de textes scientifiques, littéraires ou simples témoignages permettent de saisir l’atmosphère calédonienne au cours d’un XIXe siècle finissant. Les ouvrages anciens cités en référence sont à disposition du public.

Exposition jusqu’au 1er avril 2012, allée centrale, centre culturel Tjibaou

Tarif : 500 F – Gratuit pour les moins de 18 ans, plus de 65 ans, ou les titulaires de cartes d’étudiants, d’apprentis, de demandeurs d’emploi ou d’Aide Médicale Gratuite (type A).



Partager
Retour à Trésors de la médiathèque
Accueil - Mentions légales - Plan du site - Contactez-nous